Les routes du ciel, notre métier...

Un nouveau système de balisage lumineux pour l’aéroport d’Abidjan

Environ 8 milliards de FCFA, c’est le montant qu’aura couté à l’ASECNA, l’important chantier de rénovation du système de balisage lumineux de l’aéroport international Félix HOUPHOUET BOIGNY. Ce qu’Amadou KONE, Ministre ivoirien des transports qualifie d"effort exceptionnel" de la part de l’Agence, en pleine pandémie de coronavirus. 

Les travaux, débutés il y a 4 ans, sont achevés et les nouveaux équipements ont été inaugurés le 28 janvier en présence du Ministre des Transports de Côte d’Ivoire, du Directeur Général des relations multilatérales, Représentant Madame la Ministre d’Etat en charge des Affaires Etrangères, du Président du Conseil d’Administration et du Directeur Général de l’ASECNA.

L’ensemble du projet réalisé par INEO, entreprise spécialisée en génie électrique, comprend quatre composantes qui améliorent la visibilité de la piste d’atterrissage, facilitent les manœuvres d’atterrissage et de décollage des aéronefs et renforcent ainsi la sécurité sur l’aéroport d’Abidjan. Le tout dans un souci d’épouser la vision d’une activité de transport aérien moins polluante.
Les 4 composantes du projet portent sur la rénovation du dispositif de production et de distribution d’énergie électrique, la rénovation par des technologies modernes de l’ensemble du dispositif de balisage lumineux d’approche et de piste, la réalisation d’une rampe de balisage simplifiée du côté Sud de la piste et le balisage axial de piste.
Au cours de la cérémonie d’inauguration qui a enregistré la participation de tous les acteurs de la plateforme aéroportuaire d’Abidjan, les compagnies aériennes et les Ambassadeurs des Etats membres de l’ASECNA accrédités en Côte d’Ivoire, le Ministre des Transports de Côte D’ivoire a chaleureusement remercié l’ASECNA pour la réalisation de ce projet qui s’inscrit parfaitement dans l’ambition du gouvernement ivoirien d’extension et de modernisation de l’aéroport international d’Abidjan.
L’aéroport international Félix HOUPHOUET BOIGNY, construit en 1957 et baptisé en 1960, est devenu l’une des plus importantes plateformes aéroportuaires de l’Afrique de l’ouest. Il a enregistré un accroissement constant de son trafic et le nombre de passagers est passé de 600 000 en 2010 à plus de 2 millions en 2017. Les compagnies aériennes qui desservent Abidjan sont passées de 12 en 2017 à 23 en 2019.
Pour le Ministre Amadou Koné, des travaux d’extension de l’aérogare internationale seront entrepris incessamment pour faire face à cet accroissement prévisible du trafic au cours des prochaines années. Les équipements réalisés par l’ASECNA permettront de quadrupler les capacités opérationnelles d’atterrissage et de décollage de l’aéroport.
« Nous sommes fier de ce qui est fait à l’aéroport d’Abidjan. Ce qui est de meilleur dans le transport aérien se fait à Abidjan », a lancé le Ministre.
Le Directeur Général de l’ASECNA a salué les importants efforts consentis par le gouvernement ivoirien pour faire de l’aéroport d’Abidjan l’un des plus dynamiques du continent. Les investissements consentis pour la modernisation de l’aéroport et de ses équipements ont notamment permis la réalisation des travaux nécessaires à la desserte de l’aéroport par le plus gros aéronef de transports public de passagers au monde, l’A380, la construction d’un taxiway parallèle et de parkings de stationnement supplémentaires, favorisant ainsi la certification aux normes de l’Aviation Civile internationale (OACI) de l’aéroport.
C’est pourquoi l’ASECNA, conformément à sa mission, a décidé d’accompagner l’ambition de la Côte d’Ivoire de faire d’Abidjan un hub du transport aérien dans la sous-région ouest-africaine.

« C’est porter l’aéroport d’Abidjan à une autre dimension. A ma connaissance, il n’y a que deux aéroports au sein de l’ASECNA qui ont atteint cette performance. Ce balisage axial ouvre également la voie pour la mise en œuvre de procédures d’approche et d’atterrissage de plus grande précision notamment de catégorie 2… Nous avons tenu à conduire à terme ce projet d’une importance capitale pour le bon fonctionnement de l’aéroport d’Abidjan, malgré l’impact négatif de la crise sanitaire sur les ressources de l’Agence », a souligné M. Mohamed MOUSSA.

 

Un projet complexe et essentiel
C’est un projet complexe et essentiel pour les atterrissages et décollages qui a été mené à l’aéroport d’Abidjan. Les travaux ont été conduits, de jour comme de nuit, et en toute saison sans interruption du trafic. Une véritable prouesse pour les équipes techniques de INEO, de l’ASECNA et de AERIA, le gestionnaire de l’aéroport d’Abidjan. 

Pour Monsieur Emmanuel BARTHOUX, Directeur Général de INEO Energy Systems, la réalisation du projet a nécessité l’installation d’environ 1000 feux et 120km de câbles.
Ce projet comprend 4 composantes :

  • La première composante concerne la rénovation totale du dispositif de production et de distribution de l’énergie électrique pour assurer, en cas d’interruption de l’énergie publique, une prise en charge, sans délai, de l’ensemble des installations techniques de navigation aérienne sur l’aéroport ;
  • La seconde composante a permis de rénover avec les technologies les plus modernes et dans un souci également de protection de l’environnement, tout le dispositif de balisage lumineux d’approche et de piste, y compris celui de la nouvelle voie de circulation et des postes de stationnement additionnels ;
  • La troisième composante a permis de réaliser ce que l’on appelle une rampe de balisage simplifiée du côté sud de la piste ; une recommandation du bureau Enquête Accident d’Aviation de la Côte d’Ivoire. Cet équipement permet d’améliorer la desserte de la piste en offrant aux aéronefs une autre alternative pour des opérations de décollage et d’atterrissage en toute sécurité lorsque les conditions météorologiques ne sont pas favorables à l’utilisation du côté nord de la piste.
  • Enfin, la dernière composante de ce projet est la mise en œuvre d’un balisage axial afin de renforcer la sécurité des opérations d’atterrissage et de décollage sur l’aéroport. Ce balisage axial ouvre également la voie pour la mise en œuvre de procédures opérationnelles d’approche et d’atterrissage de plus grande précision, notamment en catégorie 2.

 

Audience avec les autorités ivoiriennes

Au cours de son séjour, le Directeur Général, accompagné du Président du Conseil d’Administration et du Représentant de l’ASECNA auprès de la Côte d’Ivoire, a été reçu en audience par son Excellence Monsieur le Premier Ministre de Côte d’Ivoire, en présence du Ministre des transports. A l’occasion, Monsieur Mohamed MOUSSA a présenté à Monsieur Patrick ACHI le système de balisage lumineux de haute technologie et conforme aux standards internationaux réalisé par l’ASECNA à l’Aéroport International Felix Houphouët Boigny. Il a renouvelé sa volonté d’accompagner les Etats membres dans toutes les initiatives pour le développement des infrastructures en vue de rendre les aéroports plus performants et plus sûrs. C’est pourquoi le Directeur Général a élaboré un plan d’investissement 2023-2027 qui sera soumis à l’approbation de la prochaine réunion du Comité des Ministres en juillet prochain. Ce plan d’investissement, devrait permettre non seulement de renforcer la mission de service public de l’Agence au bénéfice de la communauté ASECNA, mais également de soutenir l’ambition de faire bénéficier ces services à l’Afrique tout entière.
Il a également présenté au Chef du Gouvernement le projet de construction du ciel unique pour l’Afrique (CUPA)qui sera une composante de l’Agenda 2063 de l’Union africaine avec le Système de Navigation par satellite de type SBAS comme pilier essentiel. « Le Soutien de son excellence Monsieur le Président de la République de la Côte d’Ivoire, Champion de l’Union Africaine pour la Mise en œuvre de l’Agenda 2063, nous permettra sans aucun doute d’atteindre nos objectifs » a conclu le Directeur Général.

Le Directeur général, le Président du Conseil d’Administration et le Représentant auprès de la Côte d’Ivoire ont également été reçus par Son excellence Mme Kandia CAMARA, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, de l’intégration africaine et de la Diaspora. A l’occasion de cette audience, le Directeur général a remercié le gouvernement ivoirien pour l’accompagnement qu’il apporte à l’Agence pour le respect des dispositions de la Convention, notamment son statut international ainsi que le projet de construction du Ciel unique pour l’Afrique et le projet SBAS qui en est un des piliers essentiels.

Avant ces audiences, le Directeur Général et le Président du Conseil d’Administration ont rendu une visite de courtoisie à Monsieur Sinali SILUE, Directeur Général de l’Autorité Nationale de l’Aviation Civile, Administrateur de l’ASECNA pour la Côte d’Ivoire.

Evénement

stage ERNAM marchandises dangereuses  reporté

demo sbas Brazza juillet 2021

concours ersi2022

Nos offres d'emploi

Jobs2

Appeloffre4 bleu etiquette

JPO Info

Connexion